Gamme SAMARA

IMGP1134

La gamme de bijoux développée en partenariat avec le parc de la Préhistoire SAMARA est désormais disponible en boutique! Si vous cherchez une sortie au grand air, culturelle et divertissante, c’est le lieu idéal.

Publié dans Agenda | Commentaires fermés sur Gamme SAMARA

Réalisation d’enseignes de pèlerinage

Cette petite croix d’étain est une enseigne de pèlerinage retrouvée à Salerne, en Italie (XIe-XIIe). Pour la reproduire, j’utilise la technique du moule bivalve en stéatite. Cette technique permettait à l’époque de produire en série, et à moindre coût, pour les nombreux pèlerins. Le plus gros avantage du moule bivalve est qu’il ne nécessite pas d’être brisé à la fin de la fonte. On le conserve donc indéfiniment.

It-51z1

Lieu de conservation: Salerne, Musée Archéologique Provincial
Crédit photo: F. Iannaccone

Première étape: découpe du bloc de stéatite à la scie et surfaçage sur une pierre plate

IMGP0578IMGP0579

Deuxième étape: le dessin à la pointe à tracer

IMGP0580

Troisième étape: sculpture en négatif du motif, vérification régulière du positif

IMGP0581IMGP0582

Quatrième étape: positionnement du cône de coulée et des évents

IMGP0583

Cinquième étape: préparation du métal et premiers essais. On observe alors des trous dans le métal, à cause de l’air emprisonné dans le moule.

IMGP0586IMGP0592

Sixième étape: optimisation du système d’évents pour éviter les bulles d’air

IMGP0593

Dernière étape: nouvelle série de coulées, beaucoup mieux réussies.

IMGP0597

Conclusion: il aura fallu de nombreuses retouches pour obtenir un moule fonctionnel. Mais il est intéressant d’observer que la ressemblance entre la réplique et l’original s’est accrue au fur et à mesure de ces retouches. Ce qui pourrait laisser penser que j’ai rencontré les mêmes problèmes, et progressé de la même façon que l’artisan, à l’époque.

Publié dans Fac-similé | Commentaires fermés sur Réalisation d’enseignes de pèlerinage

Réplique du trésor carolingien de Féchain

fachai13

Le trésor de Féchain est un trésor de bijoux et de monnaies d’argent découvert fortuitement en 1967 par des riverains près de Douai. Il a été daté de l’époque carolingienne grâce à des oboles et des deniers allant de l’année 840 à l’année 898. Il est actuellement stocké au département d’archéologie préventive de Douai. Suite à une prise de contact avec les services compétents, j’ai pu me rendre au département d’archéologie préventive, et observer les bijoux pour en prendre les cotes et les croquis. J’ai ensuite profité de mes trois mois de stage chez l’artisan bijoutier François Allier pour réaliser des répliques les plus fidèles possible.

Galerie photo: étape par étape

Et voici le résultat final, avant sertissage des pâtes de verre:

100

Ceci est un extrait de rapport de stage publié en 2013. Si vous souhaitez consulter le rapport dans sa totalité, n’hésitez pas à me contacter.
Toutes les photos de cet article sont soumises à copyright.

Publié dans Fac-similé | Commentaires fermés sur Réplique du trésor carolingien de Féchain