Réalisation d’enseignes de pèlerinage

Cette petite croix d’étain est une enseigne de pèlerinage retrouvée à Salerne, en Italie (XIe-XIIe). Pour la reproduire, j’utilise la technique du moule bivalve en stéatite. Cette technique permettait à l’époque de produire en série, et à moindre coût, pour les nombreux pèlerins. Le plus gros avantage du moule bivalve est qu’il ne nécessite pas d’être brisé à la fin de la fonte. On le conserve donc indéfiniment.

It-51z1

Lieu de conservation: Salerne, Musée Archéologique Provincial
Crédit photo: F. Iannaccone

Première étape: découpe du bloc de stéatite à la scie et surfaçage sur une pierre plate

IMGP0578IMGP0579

Deuxième étape: le dessin à la pointe à tracer

IMGP0580

Troisième étape: sculpture en négatif du motif, vérification régulière du positif

IMGP0581IMGP0582

Quatrième étape: positionnement du cône de coulée et des évents

IMGP0583

Cinquième étape: préparation du métal et premiers essais. On observe alors des trous dans le métal, à cause de l’air emprisonné dans le moule.

IMGP0586IMGP0592

Sixième étape: optimisation du système d’évents pour éviter les bulles d’air

IMGP0593

Dernière étape: nouvelle série de coulées, beaucoup mieux réussies.

IMGP0597

Conclusion: il aura fallu de nombreuses retouches pour obtenir un moule fonctionnel. Mais il est intéressant d’observer que la ressemblance entre la réplique et l’original s’est accrue au fur et à mesure de ces retouches. Ce qui pourrait laisser penser que j’ai rencontré les mêmes problèmes, et progressé de la même façon que l’artisan, à l’époque.

This entry was posted in Fac-similé. Bookmark the permalink.

Les commentaires sont fermés.